FR DE
FR DE

Les symptômes, la prévention

Je n'ai pas de boule dans le sein, je me sens bien, je dois quand même me faire dépister ?

Oui, après 50 ans, même si on est en bonne santé, il est important de faire un dépistage du cancer du sein tous les 2 ans.

A titre préventif, que puis-je faire pour favoriser une détection précoce du cancer du sein ?

Plusieurs actions peuvent être mises en place afin de favoriser une détection précoce de ce cancer :

  • La consultation d'un médecin en cas de changements au niveau des seins : apparition d'une boule, d'une grosseur dans le sein ou sous un bras (aisselle) ; modification de la peau (rétraction, rougeur, œdème ou aspect de peau d'orange) ; modification du mamelon ou de l'aréole - zone qui entoure le mamelon - (rétraction, changement de coloration, suintement ou écoulement) ; changements de forme des seins. Ces signes ne signifient pas nécessairement la présence d'un cancer mais doivent être signalés au médecin ;
  • Un examen clinique des seins (palpation) est également recommandé. Cet examen rapide et indolore permet de détecter une éventuelle anomalie. Il peut être réalisé par un généraliste ou un gynécologue.
  • Une mammographie de dépistage (examen radiologique) associée à un examen clinique des seins, proposée tous les deux ans en l'absence de symptôme apparent ou de facteur de risque. Une échographie complémentaire peut être proposée si nécessaire.
  • Des modalités de suivi spécifiques, en fonction de leur niveau de risque, pour les femmes présentant des antécédents médicaux personnels ou familiaux, ou certaines prédispositions génétiques.
  • Votre médecin (généraliste ou gynécologue) est l'interlocuteur privilégié pour répondre à vos questions sur le cancer du sein et son dépistage et vous orienter, en fonction de votre âge et de votre niveau de risque, vers la modalité de suivi la plus adaptée.

Dans mon quotidien, est-ce que je peux faire quelque chose pour réduire les risques d’avoir un cancer ?

On estime que plus de 40 % des cancers sont liés à nos modes de vie et notre environnement. Eviter les facteurs de risque connus apparaît ainsi comme un moyen d'action essentiel pour prévenir certains cancers.

Il est recommandé de ne pas fumer, de modérer sa consommation d'alcool, d'avoir une alimentation diversifiée et équilibrée, de surveiller son poids, de pratiquer une activité physique régulière et d'éviter l'exposition aux rayonnements UV.

Plus d'infos ici


Je ressens quelque chose dans un sein, est-ce grave et que dois-je faire ?

Si vous avez les symptômes listés ci-dessous, cela ne signifie pas nécessairement qu'il s'agit d'un cancer du sein. Mais il est recommandé de demander un avis médical dès que l'on repère une anomalie. Il ne faut pas attendre et ne négliger aucun signe inhabituel.

  • Une boule dans un sein
  • Des ganglions durs au niveau de l'aisselle (sous le bras)
  • Des modifications de la peau du sein et du mamelon
  • Un changement de la taille ou de la forme du sein
  • D'autres symptômes

 
J’ai des prothèses (implants) mammaires, y a-t-il danger qu’elles se rompent en réalisant la mammographie ?

Des mesures spéciales sont prises pour les femmes porteuses de prothèses mammaires. Il est donc très important de préciser à la technicienne en radiologie avant de commencer la mammographie que vous êtes porteuse de prothèses mammaires. Les techniciennes en radiologie savent comment comprimer soigneusement les seins pour maximiser la mammographie sans rupture de l'implant.

Centre de dépistage du cancer Valais
p.a Promotion santé Valais Rue de Condémines 14 1951 Sion 027 329 04 10
Nous suivre
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok